fr French
af Afrikaanssq Albanianam Amharicar Arabichy Armenianaz Azerbaijanieu Basquebe Belarusianbn Bengalibs Bosnianbg Bulgarianca Catalanceb Cebuanony Chichewazh-CN Chinese (Simplified)zh-TW Chinese (Traditional)co Corsicanhr Croatiancs Czechda Danishnl Dutchen Englisheo Esperantoet Estoniantl Filipinofi Finnishfr Frenchfy Frisiangl Galicianka Georgiande Germanel Greekgu Gujaratiht Haitian Creoleha Hausahaw Hawaiianiw Hebrewhi Hindihmn Hmonghu Hungarianis Icelandicig Igboid Indonesianga Irishit Italianja Japanesejw Javanesekn Kannadakk Kazakhkm Khmerko Koreanku Kurdish (Kurmanji)ky Kyrgyzlo Laola Latinlv Latvianlt Lithuanianlb Luxembourgishmk Macedonianmg Malagasyms Malayml Malayalammt Maltesemi Maorimr Marathimn Mongolianmy Myanmar (Burmese)ne Nepalino Norwegianps Pashtofa Persianpl Polishpt Portuguesepa Punjabiro Romanianru Russiansm Samoangd Scottish Gaelicsr Serbianst Sesothosn Shonasd Sindhisi Sinhalask Slovaksl Slovenianso Somalies Spanishsu Sudanesesw Swahilisv Swedishtg Tajikta Tamilte Teluguth Thaitr Turkishuk Ukrainianur Urduuz Uzbekvi Vietnamesecy Welshxh Xhosayi Yiddishyo Yorubazu Zulu
JEUX OLYMPIQUESSélection Masculine U23

Haïti U-23 J.O Tokyo 2020 : Jimmy Jeoboam, dresse une lettre de soutien à Itala

Arrivé au climax des préparatifs, c’est l’heure pour Itala de passer à l’acte. Dans l’optique de raviver la foule qui attend désespérément la gloire chez les jeunes grenadiers, l’ancien footballeur et actuel entraîneur du Racing Club de France Football, Jimmy Jeoboam, a dressé une lettre ouverte via WhatsApp à Itala dans un Forum baptisé « Forum des Entraîneurs Haïtiens ».

« Bonsoir coach Itala

Je te souhaite bonne chance, avec beaucoup tendresse pour demain et tout le long de cette compétition. Que la réussite soit au rendez-vous ou non, notre pays est avec toi. La jeunesse haïtienne a besoin le sourire et la fierté.

Bon courage à toi et à toute la délégation haïtienne de football. Il ne faut point avoir peur de l’échec, de la réussite car l’essentiel est de faire de son mieux en toutes circonstances.

Les exemples à suivre pour nos jeunes dans les quartiers populaires doivent être les Bicou, Eliader, Dutherson, Jean Jacques, Angelot, Jeudy, Jerome Allan etc, et non les hommes brandissant des armes à feux. Nous sommes une grande nation.

Ces jeunes ont une grande chance d’écrire l’histoire du football de notre pays. Je vibrerai à chacune de nos actions devant ma télévision durant cette compétition.

L’union fait la force. »

En prélude à cette première bataille pour la sélection des moins de 23 ans, le technicien haïtien exerçant en Europe n’a pas manqué l’occasion de se rendre utile au groupe des Grenadiers en envoyant de la force, particulièrement à son homologue Wébens Princimé dit Itala.

Par : Jean Marvens Rochebrun

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page