fr French
af Afrikaanssq Albanianam Amharicar Arabichy Armenianaz Azerbaijanieu Basquebe Belarusianbn Bengalibs Bosnianbg Bulgarianca Catalanceb Cebuanony Chichewazh-CN Chinese (Simplified)zh-TW Chinese (Traditional)co Corsicanhr Croatiancs Czechda Danishnl Dutchen Englisheo Esperantoet Estoniantl Filipinofi Finnishfr Frenchfy Frisiangl Galicianka Georgiande Germanel Greekgu Gujaratiht Haitian Creoleha Hausahaw Hawaiianiw Hebrewhi Hindihmn Hmonghu Hungarianis Icelandicig Igboid Indonesianga Irishit Italianja Japanesejw Javanesekn Kannadakk Kazakhkm Khmerko Koreanku Kurdish (Kurmanji)ky Kyrgyzlo Laola Latinlv Latvianlt Lithuanianlb Luxembourgishmk Macedonianmg Malagasyms Malayml Malayalammt Maltesemi Maorimr Marathimn Mongolianmy Myanmar (Burmese)ne Nepalino Norwegianps Pashtofa Persianpl Polishpt Portuguesepa Punjabiro Romanianru Russiansm Samoangd Scottish Gaelicsr Serbianst Sesothosn Shonasd Sindhisi Sinhalask Slovaksl Slovenianso Somalies Spanishsu Sudanesesw Swahilisv Swedishtg Tajikta Tamilte Teluguth Thaitr Turkishuk Ukrainianur Urduuz Uzbekvi Vietnamesecy Welshxh Xhosayi Yiddishyo Yorubazu Zulu
INTERVIEW

Foot-Interview : Mondy Prunier rêve de la sélection nationale haïtienne

Le jeune attaquant haïtien, Mondy Prunier s’en est confié en début de semaine à la rédaction de Média Sport Haïti (MSH). Lors de cette interview exclusive, le natif de Carrefour dit rêver d’une convocation en sélection nationale même si cela se fait par l’équipe football olympique.

Auteur de 38 buts en 33 rencontres sous les Couleurs de la Red star (club Guadeloupéen), le jeune avant-centre Mondy Prunier est sacré champion en Division 2 régionale avec 30 buts en 25 matchs avec cette formation de Red Star de la Guadeloupe. Hormis ce sacre, il a remporté les titres de meilleur joueur et meilleur buteur du championnat.

Malgré ses performances dignes d’un crack, l’ancien pensionnaire de l’Union Sportive de Carrefour confronte à d’énormes difficultés de toutes sorte avec son club. Le buteur à profité de cette sortie médiatique pour se prononcer sur son parcours en tant que joueur.

Qui est Mondy Prunier?

« Voilà, Mondy Prunier est un attaquant, natif de la commune de Carrefour. J’évolue en Division 1 régionale guadeloupéenne avec la formation Red Star et je porte le Dossard 2. »

Pourquoi 2 comme Dossard ?

 » C’est dû à une tragédie, ma mère est morte quand j’avais 4 ans et c’était le 2 octobre 2003 ce qui fait le numéro 2 est devenu Mythique pour moi. « 

Depuis quand vous pratiquez ce sport ?

« J’ai fais mes débuts dans cette discipline à l’âge de 11 ans. C’était au sein de l’AS Truitier de Carrefour. »

Àprès l’AST, quel a été la suite Prunier ?

« Huit années après soit à l’âge de 19 ans, je partais en stage en 2018 à l’Union Sportive de Carrefour et le club m’a recruté. J’ai passé 2 saisons avec eux. Durant mon passage, j’avais marqué 24 buts en 22 matchs. Après, j’ai dû arrêter en raison du climat d’insécurité qui sévit dans le pays car mes proches me déconseillaient d’aller jouer très loin de la capitale. »

Vous suivez de très près le championnat haïtien de football professionel ? Si oui, ton joueur préféré ?

« Monumat Constant Junior qu’est un très bon milieu défensif. Je l’admire au même titre que l’attaquant Roberto Baggio Louima. »

Qui a facilité ton transfert en Guadeloupe ?

« En janvier 2019, la Red Star était en Haïti pour jouer à un tournoi à Carrefour. Un samedi matin, je jouerai un « calcio » ils m’ont vu à l’œuvre et ils étaient très intéressés par mon profil. Et, c’est comme ça tout a été réglé avec l’aide du président de L’AST. Depuis lors, je prête mes services avec les Red. »

Le premier contrat avec la Red Star ?

« C’était un contrat verbal au début, puis, le second contrat a été formel et écrit. Je préfère garder la clause. »

Dès lors tout va bien en terme du respect de clause ?

« Je dois vous dire pas vraiment, ils m’ont promis des choses mais aujourd’hui, ils ont du mal à respecter ses engagements. »

Comment êtes-vous été accueilli à la Red Star ?

« L’accueil était chaleureux surtout en sachant d’où je viens c’était bien. »

Vous conseillerez d’autres jeunes haïtiens d’y aller jouer ?

« Oui, car ils auront la chance de jouer plus facilement pour d’autres pays que le sien. il suffit qu’il profite du talent qu’ils ont. »

Ta situation avec la Red Star ?

« À l’heure actuelle, je suis le meilleur buteur du club avec 8 buts en autant de matches j’ai aussi manqué les 2 dernières rencontres de l’équipe cause ce non-respect du contrat que je traverse en ce moment. »

Et si ta situation s’améliore, pensez-vous quand même à un départ au Club ?

« Je compte bien tenter une autre aventure ailleurs. J’ai pas l’intention de rester. »

Ce championnat te donne le niveau pour être en sélection nationale ?

« Bien sûr car, des joueurs qui ont eu de grandes expériences européennes y jouent. Je suis à 8 buts en autant de matches. Par contre, il y’en à un qui est à 10 buts en 8 matchs. Ce championnat est un peu les mêmes avec le championnat national d’Haïti. La bataille est rude pour décrocher le titre de meilleur buteur. »

Êtes-vous assez médiatisé là-bas ?

« Bien sûr, j’ai même fais la Une de leurs journaux, et souvent des journalistes essayent d’avoir des entretiens avec moi. »

À 21 ans, espérez vous frapper à la porte de la sélection nationale?

 » À 100% je rêve de porter les couleurs de la sélection nationale. J’ai enchéri ce rêve depuis le jour où je manie le ballon. Je promets de tout donner, plus que j’en ai déjà donné en carrière. Et, je crois qu’avec DIEU j’aurai ma chance même si ne serait-ce dans l’équipe olympique. » 

Pensez-vous à un possible retour en Haïti pour jouer en CHFP ?

« Je crois pas. Cependant, beaucoup d’équipes ont déjà manifesté leur intention de m’avoir dans leurs rangs. Jouer en terre haïtienne est devenu compliqué. Économiquement et visiblement pour être sélectionné, je crois pas que je retournerai jouer sur les pelouses d’Haïti si je serais pas sélectionné ».

Par : Odson Jules / Jean Marvens Rochebrun

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page