fr French
af Afrikaanssq Albanianam Amharicar Arabichy Armenianaz Azerbaijanieu Basquebe Belarusianbn Bengalibs Bosnianbg Bulgarianca Catalanceb Cebuanony Chichewazh-CN Chinese (Simplified)zh-TW Chinese (Traditional)co Corsicanhr Croatiancs Czechda Danishnl Dutchen Englisheo Esperantoet Estoniantl Filipinofi Finnishfr Frenchfy Frisiangl Galicianka Georgiande Germanel Greekgu Gujaratiht Haitian Creoleha Hausahaw Hawaiianiw Hebrewhi Hindihmn Hmonghu Hungarianis Icelandicig Igboid Indonesianga Irishit Italianja Japanesejw Javanesekn Kannadakk Kazakhkm Khmerko Koreanku Kurdish (Kurmanji)ky Kyrgyzlo Laola Latinlv Latvianlt Lithuanianlb Luxembourgishmk Macedonianmg Malagasyms Malayml Malayalammt Maltesemi Maorimr Marathimn Mongolianmy Myanmar (Burmese)ne Nepalino Norwegianps Pashtofa Persianpl Polishpt Portuguesepa Punjabiro Romanianru Russiansm Samoangd Scottish Gaelicsr Serbianst Sesothosn Shonasd Sindhisi Sinhalask Slovaksl Slovenianso Somalies Spanishsu Sudanesesw Swahilisv Swedishtg Tajikta Tamilte Teluguth Thaitr Turkishuk Ukrainianur Urduuz Uzbekvi Vietnamesecy Welshxh Xhosayi Yiddishyo Yorubazu Zulu
EXPATRIÉS

Foot – Expatriés : Emil Ceïde Konradsen évoque sa première réalisation en Norvège

Emil Konradsen Ceïde a joué son 6e match de la saison pour la formation Rosenborg BK dans le cadre de la 6e journée du championat Norvégien. De la plus belle des manières le jeune Haïtien d’origine agé de 19 ans, a contribué dans la victoire (4-2) de son équipe face Stabæk Fotball. L’occasion pour lui d’évoquer l’importance de son tout premier but.

« J’ai été impatient, » tel a été le premier mot du jeune jouer né en Europe de père Haitien. En effet, pour sa 6e rencontre sous les couleurs de la formation Rosenborg BK dont 5 comme étant titulaire, Emil Ceïde a profité de cette rencontre pour inscrire son tout premier but en division professionelle. Un but qui le rend heureux car, le jeune jouer de 19 ans est considéré comme une étoile du football Mondial.

« Il y a eu de longs jours où j’ai pensé que je devais marquer, je ne sais pas pourquoi j’ai mis tout ce temps mais, c’est fait aujourd’hui. J’ai le coeur plein de joie,» a martelé ce dernier.

Questionné par ailleurs sur son adaptation au sein de l’effectif de son équipe, ce dernier avoue avoir eu des doutes au début et qu’il n’était pas encore dans son assiete. Par contre, ses coéquipiers lui on prêté main forte et l’ont aidé un peu à s’adapter.

« J’avais des doutes bien entendu mais, les entraîneurs et les joueurs m’ont aidé. Ils m’ont dit que je devais conduire et ne pas y penser. »

En effet, lors de la victoire (4-2) de Rosenberg BK contre le Stabaek, Ceïde a montré que sa confiance en lui était sur le chemin du retour, quand il a essayé un «rabona post» grossier. Cette action spectaculaire lui a valu un but tant important.

« Oui, ce n’était pas la meilleure tentative. Je voulais un objectif mais, ça arrive et je marque pour la toute première fois en niveau professionel. Ainsi, je promets de continuer à essayer de telles choses question de paufiner et faire parler beaucoup mon talent. »

Par ailleur apres le match, même le coach du Rosenberg, Åge Hareide a livré quelques mots sur le talent du jeune prodige.

« C’est un super talent, avoue ce dernier. J’ai confiance en Emil, sinon je ne l’aurais pas mis. Je l’ai beaucoup utilisé mais, il doit apprendre le football adulte. Les jeunes joueurs varieront mais, c’est un super talent avec lequel nous devons beaucoup travailler. Il a beaucoup en lui et j’espère qu’il va continuer à donner le meilleur de lui-même, » à fait savoir le Coach.

Somme toute, Haïti peut compter aujourd’hui, beaucoup de jeunes joueurs évoluant à l’étranger et qui peuvent un jour accomplir de grande chose et pourquoi pas aider la sélection nationale à gravir des échelons.

Hermisson Herminal / Médiasport Haïti

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page