fr French
af Afrikaanssq Albanianam Amharicar Arabichy Armenianaz Azerbaijanieu Basquebe Belarusianbn Bengalibs Bosnianbg Bulgarianca Catalanceb Cebuanony Chichewazh-CN Chinese (Simplified)zh-TW Chinese (Traditional)co Corsicanhr Croatiancs Czechda Danishnl Dutchen Englisheo Esperantoet Estoniantl Filipinofi Finnishfr Frenchfy Frisiangl Galicianka Georgiande Germanel Greekgu Gujaratiht Haitian Creoleha Hausahaw Hawaiianiw Hebrewhi Hindihmn Hmonghu Hungarianis Icelandicig Igboid Indonesianga Irishit Italianja Japanesejw Javanesekn Kannadakk Kazakhkm Khmerko Koreanku Kurdish (Kurmanji)ky Kyrgyzlo Laola Latinlv Latvianlt Lithuanianlb Luxembourgishmk Macedonianmg Malagasyms Malayml Malayalammt Maltesemi Maorimr Marathimn Mongolianmy Myanmar (Burmese)ne Nepalino Norwegianps Pashtofa Persianpl Polishpt Portuguesepa Punjabiro Romanianru Russiansm Samoangd Scottish Gaelicsr Serbianst Sesothosn Shonasd Sindhisi Sinhalask Slovaksl Slovenianso Somalies Spanishsu Sudanesesw Swahilisv Swedishtg Tajikta Tamilte Teluguth Thaitr Turkishuk Ukrainianur Urduuz Uzbekvi Vietnamesecy Welshxh Xhosayi Yiddishyo Yorubazu Zulu
EXPATRIÉS

Foot – Expatriés : Emil Konradsen Ceïde encensé après son match contre le FH

Après une prestation XXL du jeune attaquant de 19 ans de la formation de Rosemberg au Lerkendal Stadium en campagne des éliminatoires de la Conference League, l’originaire d’Haïti ne fait qu’accumuler des compliments de toutes sortes.

Par : Yves Kesner TOUSSAINT

Débutant sur le banc, jusqu’à son entrée à l’heure de jeu dans le match des qualifications à l’UEFA Europa Conference League, Emil Konradsen Ceïde a fini le match avec un doublé en seulement 30 minutes sous les yeux de son frère jumeau.

Questionné au sujet de la présence de son frère, le héros du match se dit heureux du début de son frère Mikkel Konrad Ceïde qui faisait ses premières armes en championnats européens :

« C’est toujours très amusant de jouer avec mon frère. Et incroyablement amusant de faire ses débuts européens à Lerkendal avec les supporters présents », dit Mikkel.

En outre, les deux coachs ont couvert de compliments et d’éloges l’attaquant de père haïtien. En premier lieu le coach adverse, Åge Hareide :

« Emil a eu une très belle manche. C’est agréable de le voir réussir. Quand il réussit, il est absolument incroyable. Aujourd’hui, il était très bon. Il s’agit du sentiment de réussite, c’est extrêmement important pour un jeune footballeur », ajoute-t-il.

À l’opposé son coach lui a aussi dit des mots élogieux : « S’il évolue, il ira très loin. C’est un physique énorme, en force et en vitesse. Il doit juste faire les bons choix. » Réagit son entraîneur.

Toutefois le véritable bourreau des islandais a déjà porté les tuniques de la formation norvégien des moins de 18 ans, le staff technique haïtien peut-il lui convaincre de rejoindre la cause du XI National ?

MEDIASPORT HAITI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page