fr French
af Afrikaanssq Albanianam Amharicar Arabichy Armenianaz Azerbaijanieu Basquebe Belarusianbn Bengalibs Bosnianbg Bulgarianca Catalanceb Cebuanony Chichewazh-CN Chinese (Simplified)zh-TW Chinese (Traditional)co Corsicanhr Croatiancs Czechda Danishnl Dutchen Englisheo Esperantoet Estoniantl Filipinofi Finnishfr Frenchfy Frisiangl Galicianka Georgiande Germanel Greekgu Gujaratiht Haitian Creoleha Hausahaw Hawaiianiw Hebrewhi Hindihmn Hmonghu Hungarianis Icelandicig Igboid Indonesianga Irishit Italianja Japanesejw Javanesekn Kannadakk Kazakhkm Khmerko Koreanku Kurdish (Kurmanji)ky Kyrgyzlo Laola Latinlv Latvianlt Lithuanianlb Luxembourgishmk Macedonianmg Malagasyms Malayml Malayalammt Maltesemi Maorimr Marathimn Mongolianmy Myanmar (Burmese)ne Nepalino Norwegianps Pashtofa Persianpl Polishpt Portuguesepa Punjabiro Romanianru Russiansm Samoangd Scottish Gaelicsr Serbianst Sesothosn Shonasd Sindhisi Sinhalask Slovaksl Slovenianso Somalies Spanishsu Sudanesesw Swahilisv Swedishtg Tajikta Tamilte Teluguth Thaitr Turkishuk Ukrainianur Urduuz Uzbekvi Vietnamesecy Welshxh Xhosayi Yiddishyo Yorubazu Zulu
CONCACAF

LDC CONCACAF : Cruz Azul humilie l’Arcahaie FC et file en quart de finale

Par : Odson Jules

Le Cruz Azul FC a été sans pitié pour l’Arcahaie FC, unique représentant haïtien, en 8ème de finale retour de la Ligue des Champions CONCACAF pour se hisser dans la phase suivante.

Comme on pouvait le prévoir, le temple mythique du Mexique, l’Estadio Azteca était un véritable enfer pour les partenaires de Clifford Thomas.

Après un très bon match (0-0) à l’aller, les hommes de Gabriel Michel dit Tigana espéraient un miracle pour endiguer la malédiction des méxicains.

Dès l’entame du match, Alexis Gutierrez marque le premier but du match (3′ ; 1-0), Yotún imite Alexis pour le deuxième but (11′ ; 2-0) puis, avant la mi-temps, Elias Hernandez a fait le break (25′ ; 3-0).

De retour après la pause, Walter Montoya tue l’espoir des Haïtiens (49′ ; 4-0). L’équipe archéloise a pris trois (3) buts en 8 minutes (61′ ; 64′ et 69′) grâce à Josué Reyes, Walter Montoya pour le doublé et Bryan. Le coup grâce est l’œuvre de Juan Escobar qui clôture la fête à la 85′ (8-0).

Notons que l’Arcahaie FC, face aux protégés de Juan Reynoso, termine la rencontre avec 27% de possession, sans le moindre tir, sans enchaîner au moins 5 passes de suite. Catastrophique !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page