fr French
af Afrikaanssq Albanianam Amharicar Arabichy Armenianaz Azerbaijanieu Basquebe Belarusianbn Bengalibs Bosnianbg Bulgarianca Catalanceb Cebuanony Chichewazh-CN Chinese (Simplified)zh-TW Chinese (Traditional)co Corsicanhr Croatiancs Czechda Danishnl Dutchen Englisheo Esperantoet Estoniantl Filipinofi Finnishfr Frenchfy Frisiangl Galicianka Georgiande Germanel Greekgu Gujaratiht Haitian Creoleha Hausahaw Hawaiianiw Hebrewhi Hindihmn Hmonghu Hungarianis Icelandicig Igboid Indonesianga Irishit Italianja Japanesejw Javanesekn Kannadakk Kazakhkm Khmerko Koreanku Kurdish (Kurmanji)ky Kyrgyzlo Laola Latinlv Latvianlt Lithuanianlb Luxembourgishmk Macedonianmg Malagasyms Malayml Malayalammt Maltesemi Maorimr Marathimn Mongolianmy Myanmar (Burmese)ne Nepalino Norwegianps Pashtofa Persianpl Polishpt Portuguesepa Punjabiro Romanianru Russiansm Samoangd Scottish Gaelicsr Serbianst Sesothosn Shonasd Sindhisi Sinhalask Slovaksl Slovenianso Somalies Spanishsu Sudanesesw Swahilisv Swedishtg Tajikta Tamilte Teluguth Thaitr Turkishuk Ukrainianur Urduuz Uzbekvi Vietnamesecy Welshxh Xhosayi Yiddishyo Yorubazu Zulu
ACTUS FOOT

Âgé de 60 ans, le vice-président du Surinam s’auto-titularise lors d’un match de Concacaf League

Né le 7 mars 1961 et occupant le poste de Vice-président de Suriname depuis le 16 juillet 2020, Ronnie Brunswijk a réalisé une scène inédite ce mardi 21 septembre 2021 à laquelle, il s’est disputé un match de Concacaf League pour son club Surinamais, l’Inter Moengotapoe.

L’homme d’état Surinamien avec le dossard 61, était capitaine de son équipe au cours de cette partie jouée contre le Deportivo Olimpia qui les a étrillé malheureusement (six buts à zéro).

En effet, ce n’est pas la première fois que le patron surinamais participe à un match pour son club Inter Moengotapoe selon ce qu’à confirmer un ancien sergent de l’armée du nom de Misterchip.

Néanmoins, l’homme qui vient de réaliser ce record mondial comme le joueur plus âgé qui a disputé une rencontre internationale ne sera présent pour le match retour au Honduras.

La faute revient à sa condamnation pour trafic de drogue en 1999 par la justice française et néerlandaise que Ronnie avait gentiment purger 8 ans de peine.

Le football ne cesse de nous surprendre avec ces genres d’historique records planté par des joueurs formidable ou moins et Ronnie Brunswijk s’intègre parmi ses surprenants acteurs qui nous donne le sourire dans ce qui se passe sur le rectangle vert.

MEDIASPORT HAITI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page