fr French
af Afrikaanssq Albanianam Amharicar Arabichy Armenianaz Azerbaijanieu Basquebe Belarusianbn Bengalibs Bosnianbg Bulgarianca Catalanceb Cebuanony Chichewazh-CN Chinese (Simplified)zh-TW Chinese (Traditional)co Corsicanhr Croatiancs Czechda Danishnl Dutchen Englisheo Esperantoet Estoniantl Filipinofi Finnishfr Frenchfy Frisiangl Galicianka Georgiande Germanel Greekgu Gujaratiht Haitian Creoleha Hausahaw Hawaiianiw Hebrewhi Hindihmn Hmonghu Hungarianis Icelandicig Igboid Indonesianga Irishit Italianja Japanesejw Javanesekn Kannadakk Kazakhkm Khmerko Koreanku Kurdish (Kurmanji)ky Kyrgyzlo Laola Latinlv Latvianlt Lithuanianlb Luxembourgishmk Macedonianmg Malagasyms Malayml Malayalammt Maltesemi Maorimr Marathimn Mongolianmy Myanmar (Burmese)ne Nepalino Norwegianps Pashtofa Persianpl Polishpt Portuguesepa Punjabiro Romanianru Russiansm Samoangd Scottish Gaelicsr Serbianst Sesothosn Shonasd Sindhisi Sinhalask Slovaksl Slovenianso Somalies Spanishsu Sudanesesw Swahilisv Swedishtg Tajikta Tamilte Teluguth Thaitr Turkishuk Ukrainianur Urduuz Uzbekvi Vietnamesecy Welshxh Xhosayi Yiddishyo Yorubazu Zulu
ACTUALITÉS

Christian Payan clarifie le dossier de Gamaël Dorvil

Dans un communiqué publié ce vendredi, l’agent de Gamaël Dorvil, Christian Payan a fait une mise au point concernant les rumeurs qui circulent à propos de son client. Gamaël Dorvil est actuellement la propriété de l’AS Gosier. Son ancien club, l’AS Cavaly n’a pas digéré le départ du joueur et a même essayé de brouiller les cartes pour bloquer le transfert.

Le dernier CFU Championship a été l’occasion pour Gamaël Dorvil d’exposer son immense talent aux yeux de la Caraïbe. Avec l’AS Cavaly, le jeune prodigieux haïtien a roulé sur la compétition. Le Cavaly a été sacré champion et Gamaël Dorvil a été désigné meilleur joueur, meilleur buteur et meilleur jeune joueur de la compétition.

Pendant la compétition, les prouesses de Gamaël Dorvil n’ont pas laisser l’AS Gosier indifférent. Avec ce joyau caché, le club Guadeloupéen voulait se renforcer pour conquérir le championnat. Le club n’a pas tardé à se renseigner sur le joueur. Gamaël Dorvil a quitté l’AS Cavaly librement pour s’engager avec l’AS Gosier.

Dans le communiqué, Christian Payan a bien fait savoir que son client n’était pas engagé formellement avec le Cavaly et qu’il ne disposait pas de licence professionnelle. Sans ce document légal, le joueur aurait pu rencontrer beaucoup de difficulté pour être homologué dans l’effectif de son nouveau club. Comme l’AS Gosier est affilié à la FFF, Gamaël Dorvil a été validé par cette instance. Christian Payan a avoué que le Cheval Rouge a déposé un document douteux pour retarder le transfert du joueur.

Le club Léoganais n’a pas apprécié la façon dont Gamaël Dorvil a claqué la porte. Après la belle expérience du club au niveau régional, avec un Gamaël tonitruant, laisser filer un si grand talent comme lui sans aucune discussion formelle paraît inacceptable. Les dirrigeants ont tout fait pour faire capoter le départ de leur talent prometteur.

Le Cavaly voulait discuter avec les dirigeants de l’AS Gosier. Le club Guadeloupéen a négocié de préférence avec l’agent du joueur, Christian Payan. Le Cheval Rouge a informé dans un communiqué qu’il n’a pas reçu d’offre pour son joueur qui était sous contrat jusqu’en septembre 2023. Le Cavaly était ouvert à toutes négociations. Pour cette raison, le club a déposé un document d’un seul page dans le système TMS FIFA, document qualifié d’illégal par Christian Payan.

Il est donc établi que Mr Gamaël Dorvil n’a jamais signé le moindre document contractuel avec Cavaly comme l’a indiqué Christian Payan dans le communiqué. Toujours selon l’agent, le champion Caribéenne se trouve dans l’incapacité d’apporter des preuves indéniables auprès de la FIFA. Le club ne pourra plus apporter d’autres pièces contractuelles en supplément du document douteux.

« Je ne me suis pas engagé et je ne voulais pas m’engager avec le Cavaly. J’étais un joueur libre même si je portais la tunique du club », a lâché Gamaël Dorvil dans un entretien accordé à MSH. « Ils avaient seulement contacté mon coach afin que j’aide le Cavaly pour une saison et mon coach avait accepté », a poursuivi le joueur.

Gamaël Dorvil a déjà porté plainte contre l’agent Bernard Collignon qui a tenté de légué au Cavaly un faux contrat usant sa signature. Le joueur peux aussi porter plainte contre tout média et personne physique visant à diffamer et à nuire son image a affirmé Christian Payan dans le communiqué.

Sans activité depuis plusieurs semaines à cause du confinement au Guadeloupe qui prendra fin dans les prochains jours, Gamaël Dorvil et son agent voulaient dire toute la vérité sur cette situation qui représentait une utopie et ils y sont parvenus.

Vladimir JEAN / MEDIASPORT HAITI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page